[Dossier] Amérique centrale 1979-2020 : Permanence et réaménagement du jeu des concurrents pour le pouvoir

Posté le : 16 novembre 2020
Problèmes d'Amérique latine 2020/1 (N° 116)

Amérique centrale 1979-2020 : permanence et réaménagement du jeu des concurrents pour le pouvoir

Extrait de la présentation :

« […] Les quatre articles qui composent ce dossier s’interrogent sur les formes de mutations qu’ont prétendu instituer les différents acteurs socio-politiques centraméricains, au regard des formes politiques en vigueur tout au long des années 1960-1970. Leurs auteurs reprennent, implicitement ou explicitement, la thèse aujourd’hui oubliée de Charles Anderson qui caractérisait les processus politiques dans les pays de l’isthme par le fait que, par-delà les références aux paradigmes démocratico-libéraux, l’ensemble des acteurs considéraient la mise en forme de l’ordre socio-politique comme ne pouvant être que l’apanage du petit nombre des plus instruits et des plus capables, sauf à vouloir prendre le risque d’un effondrement de l’ordre social. Cette vision, tout à la fois hiérarchique et oligarchique, s’accompagnait d’un doute fondamental sur toute capacité du social à s’autoréguler, que ce soit par le biais du marché ou de la libre expression de la volonté populaire. L’espace politique, avançait Charles Anderson, était conçu comme le lieu d’un processus de manipulation et de négociation entre des concurrents pour le pouvoir, dont les ressources étaient l’objet d’une appréciation et d’une reconnaissance réciproques afin de parvenir à un accord négocié au sommet.[…]

Lire le dossier sur Cairn.info

Les horaires