[Dossier] Penser la race en juriste : lectures critiques

Posté le : 6 janvier 2022
Droit et société 2021/3 (N° 109)

[Dossier de revue] Penser la race en juriste : lectures critiques

Extrait de l’éditorial :

« On ne le dira jamais assez : le droit est d’abord une affaire de langage et celui qu’emploie la doctrine juridique est intéressant à double titre puisqu’il reproduit volontiers les présupposés et préjugés de l’époque, d’une part, et qu’il se situe bien souvent dans le parfait prolongement du droit positif, d’autre part. Cela semble d’autant plus vrai de la doctrine des débuts du xxe siècle où de nombreux juristes se pensaient volontiers comme les auxiliaires du droit de l’État qu’ils contribuaient largement à produire et enrichir.

Et c’est bien ce que nous montre le dossier qui constitue le cœur de ce numéro de Droit et Société lequel, comme nous l’annoncions dans notre précédent éditorial, après celui sur la « Critical Race Theory est-elle exportable en France ? », revient sur le thème de la « race » mais sous un autre angle. Il s’agit cette fois de « Penser la race en juriste », en se livrant à des lectures critiques de textes de doctrine, écrits par des juristes francophones de la fin du xixe et du début du xxe siècle. Le projet comme l’organisation de ce dossier sont originaux : chaque extrait de texte fait l’objet d’une discussion croisée par des auteurs de droit et de sciences sociales. Edmond Picard, Henry Solus, Paul Esmein et Roger Bonnard sont tour à tour analysés et discutés. Nos lecteurs et lectrices trouveront en fin de dossier la reproduction des extraits commentés ainsi que des éléments biographiques sur leurs auteurs, inégalement connus. » (Pierre Brunet, Laurence Dumoulin, Camille Noûs)

Accéder au dossier sur Cairn.info 

Les horaires