[Hors-série] Études de certains grands enjeux de la justice internationale pénale

Posté le : 25 novembre 2019
Revue québécoise de droit international, HS dec 2017

Études de certains grands enjeux de la justice internationale pénale

Sous la direction de Fannie Lafontaine

« La justice pénale internationale a connu un développement intermittent qui s’est accéléré à la fin du 20e siècle. Trouvant ses fondements modernes dans la fin de la Seconde Guerre mondiale, par la création des Tribunaux militaires internationaux de Nuremberg et de Tokyo pour juger les criminels nazis et les puissances de l’axe, son évolution connaîtra un ralentissement jusqu’à la fin de la guerre froide. De nouveaux conflits en ex-Yougoslavie et au Rwanda rappelleront les horreurs de la Seconde Guerre mondiale par des tueries de masse et des épurations ethniques, et pousseront le Conseil de sécurité des Nations unies à créer par résolutions deux nouvelles juridictions pénales internationales ad hoc en vue de rétablir et de maintenir la paix : le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPY) en 1993 et le Tribunal international pénal pour le Rwanda (TPIR) en 1994. Quelques années après la création de ces juridictions ad hoc suivra la création de la Cour pénale internationale (ci-après CPI ou la Cour) dont le Statut est adopté par des représentants de 120 États réunis à Rome le 17 juillet 1998. Cette dernière est permanente et a une vocation universelle.[…] »

Lire le HS sur la plateforme Érudit

 

Les horaires