[Article] Les voies de la recherche cliométrique ouvertes par « Le Capital au XXIe siècle », par Antoine Parent

Posté le : 8 février 2019
Revue de l'OFCE, 2018/6, (n°160)

Les voies de la recherche cliométrique ouvertes par « Le Capital au XXIe siècle »

Par Antoine Parent, Sciences Po Lyon, LAET CNRS UMR 5593, OFCECAC, Cliometrics and Complexity (IXXI, Complex Systems Institute, ENS Lyon)

Abstract : « Thomas Piketty dans Le Capital au XXIe siècle établit un premier principe dedivergence fondamentale entre la rémunération du capital et du travail qui serait lasource des inégalités dans l’Histoire. En même temps, l’accumulation du capital estle facteur qui historiquement a tiré la croissance. L’auteur aborde successivementces deux aspects mais n’étudie pas les liens qui unissent ces deux propositions : lesinégalités sont-elles un moteur ou un frein de la croissance dans l’Histoire ? Tel estle fil conducteur de notre analyse de l’ouvrage qui prend appui sur deuxinterrogations majeures : comment passer de l’énoncé d’une « loi historique » à unmodèle de croissance dynamique ? L’épargne peut-elle être un frein à lacroissance ? Nous suggérons dans une dernière partie que le recours à la cliométriepeut être un moyen d’éclairer sinon de trancher ces débats.

Mots clés : Capitalisme, modèles de croissance économique, inégalités, loi historique. »

Accédez au texte intégral sur le site de la revue.

 

Les horaires