[e-book] Questionner les Humanités Numériques

Posté le : 11 juin 2021

Questionner les Humanités Numériques

Coordination scientifique : Françoise Paquienséguy et Nicolas Pélissier.
Avant-propos : Philippe Bonfils et Jacques Walter.
Mise en forme éditoriale : Mélanie Bourdaa et Norbert Congard.
Quatrième de couverture :
« Au-delà des discours prophétiques à visée performative, que recouvre le projet des Humanités Numériques ? Un domaine académique émergent, croisant l’informatique et autres sciences de l’ingénierie avec les recherches en arts, lettres, langues et sciences humaines et sociales ? Des formations et diplômes aux contenus et contours attrayants pour les étudiant·es mais aux débouchés encore incertains ? Des programmes ambitieux de recherche, à vocation interdisciplinaire, permettant un décloisonnement des savoirs et pratiques scientifiques ? Ce projet protéiforme est riche en promesses, mais l’observation attentive de sa dynamique révèle aussi certains problèmes.
Cet ouvrage questionne les Humanités Numériques à la lumière d’un processus réflexif, critique et délibératif développé au sein de la communauté des chercheurs et chercheuses en SIC. Fruit d’une coopération entre la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC) et la Conférence Permanente des Directeur·trices d’unités de recherche en Sciences de l’Information et de la Communication (CPdirsic), il s’appuie sur une réflexion collective menée depuis 2016 via des manifestations organisées par ces deux associations.
À la lumière de leur expérience et acquis disciplinaires, 30 auteur·trices répondent à quatre interrogations : l’écosystème numérique suscite-t-il une réelle rupture théorique et épistémologique ? Comment mieux évaluer les enjeux politiques et éthiques engendrés par la transformation numérique de nos sociétés ? Quelles sont les incidences de cette numérisation sur le travail et les méthodes des formateur·trices, tout comme des chercheurs et chercheuses ? Comment mettre en place un socle commun d’apprentissage en vue de développer de nouvelles littératies numériques ? »

Les horaires