Le point sur… Les plateformes du débat citoyen

Posté le : 8 février 2019

1. Le Grand débat national : la plateforme de participation du gouvernement

Cette initiative de concertation publique, organisée par la Commission Nationale du Débat Public, porte sur 4 thématiques : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté et l’organisation de L’État et des services publics.

Comment s’organise le Grand Débat ?

Des réunions d’initiatives locales permettent à chacun de débattre au cours de réunions publiques, de se faire entendre et de convaincre.

Chaque Française et chaque Français peut directement contribuer en ligne sur la plateforme granddebat.fr.

Des stands de proximité sont installés dans des gares et des bureaux de poste pour permettre à chacun de donner son avis sur les thématiques du débat.

Des conférences citoyennes régionales seront organisées avec des Françaises et des Français tirés au sort dans chaque région.

Vous avez jusqu’au 15 mars pour participer en ligne

 

2. Le Vrai débat, le site participatif des Gilets jaunes

Face au site Internet du Grand débat national, un collectif de Gilets jaunes a, à son tour lancé, un site de participation citoyenne « le Vrai débat », « un cahier de doléances numériques dont les données, en open source, serviront à porter des propositions citoyennes. »

Cet outil d’échange sur les questions de sociétés définies par le Grand débat a été offert aux Gilets jaunes par Cap Collectif, le prestataire à l’origine du site gouvernemental.

Mode d’emploi du site

3. Noos-citoyens (NOuvelle organisation Sociale) : la plateforme de collecte des revendications soutenu par le CNRS.

A l’initiative de 2 chercheurs, Bruno Gaume (Laboratoire Cognition, Langues, Langage, Ergonomie, Université de Toulouse Jean-Jaurès), Pierre Magistry, (chercheur à l’université d’Aix-Marseille), et de Elyan Calhiol cadre dirigeant d’un groupe agroalimentaire.

L’objectif de la plateforme :

« Notre objectif est de répondre aux besoins de compréhension, de dialogue et d’expression des citoyens. Le plan n’est pas figé, le code s’écrit au fil des besoins et des événements. Tout citoyen intéressé peut participer à la vie de la plate-forme en émettant des propositions, en prenant position J’APPROUVE ou JE DÉSAPPROUVE les propositions, et en participant à l’analyse des données au travers de campagnes de «crowdsourcing» que nous sommes en train de mettre en place. Toutes les contributions sont les bienvenues, n’hésitez pas à nous contacter pour coopérer ou établir des liens entre les sites utilisant les données récoltées par ces outils. »

Pour en savoir plus

Pour participer

Les horaires